Important à savoir

Ma charte éthique

En conformité avec la loi 21, un praticien en hypnose ne peut prétendre guérir ou traiter un problème ni le laisser entendre. Les services en hypnose ne visent en aucun cas à remplacer les services de professionnels de la santé, tels que les médecins, les psychothérapeutes ou les psychologues. Dans certains cas, des références médicales peuvent être exigées.

La charte éthique résume l’engagement que je prends vis-à-vis des personnes venant me voir en consultation. Elle est le garant de bonnes pratiques que tout hypnothérapeute se doit de respecter.

CONFIDENTIALITÉ

Tout ce qui est dit au thérapeute reste strictement confidentiel, au même titre que le secret médical.

Les informations personnelles concernant les personnes nous contactant par email, y compris leur identité, sont confidentielles.

NEUTRALITÉ- BIENVEILLANCE

Chaque être humain est unique et est accepté tel qu'il est, avec bienveillance et neutralité. Le but de la séance est d'accompagner la personne le mieux possible vers un changement positif et de l'aider à trouver en elle les ressources nécessaires à ce changement.

ALLIANCE THÉRAPEUTIQUE

Le sujet et le thérapeute sont des alliés dans la thérapie, le thérapeute aide le sujet à atteindre l'objectif fixé, de manière positive. 

ECOUTE ACTIVE

J'apporte une écoute active  à chacun durant tout le temps de la séance.

 

Cadre thérapeutique

La démarche de l’hypnothérapeute se différencie de l’attitude « médicale » impliquant un diagnostic, un pronostic, un traitement prescrit par un « spécialiste » à un « patient ». L’hypnothérapeute n’a pas vocation à se substituer aux différents professionnels de santé que consultent ses clients. Ses pratiques interviennent en complémentarité, dans le registre de l’accompagnement de la personne, de l’évolution personnelle et du bien-être.

En cas de demande de ses clients concernant des prescriptions médicales, l’hypnothérapeute les oriente toujours vers leur médecin traitant, seul habilité à répondre à ce type de questionnement.

L’hypnose thérapeutique est connue pour être à la base de toutes les autres formes de psychothérapie. L’hypnose thérapeutique ne saurait en aucun cas se substituer à une consultation par un médecin ou traitement médical. Vous ne devez en aucun cas arrêter ou modifier vous-même un traitement sans l’avis de votre médecin.

 

Les psychoses (schizophrénie, troubles bipolaires…) et les personnes relevant d’une prise en charge par un psychiatre, ne relèvent pas d’un travail sous hypnose. Il est recommandé à ces personnes de poursuivre scrupuleusement leur travail avec leur médecin.

Le thérapeute se donne le droit de refuser et / ou d’interrompre la prise en charge de toute personne qui dissimulerait tout ou partie de son dossier médical, vis-à-vis des contre-indications énumérées.

Le thérapeute s’engage à respecter les conditions légales de confidentialité des informations médicales applicables en France, ainsi que la déontologie médicale en vigueur.

Si vous consultez ce site, notez que les informations que vous y trouverez ne sauraient en aucun cas se substituer à une consultation médicale ou vous dissuader de consulter votre médecin ou encore de retarder le moment de la consultation.

Réserves

Le thérapeute peut, à tout moment, et sans avoir à en donner le motif, refuser un patient s'il juge que les thérapies proposées ne sont pas adaptées à ce que le sujet espère.

 

Comme toute autre thérapie, l’hypnose ne peut absolument pas garantir un succès chez toutes les personnes. Le praticien a donc une obligation de moyens, mais pas de résultat.

 

Chaque personne étant unique et chaque thérapie individuelle , chacun progresse sur son chemin à son rythme.

Pour des  raisons évidentes de travail individuel et d'alliance thérapeutique, aucune tierce personne n'est admise en thérapie individuelle, sauf pour les mineurs.

Informations

La séance d’hypnothérapie n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale.