top of page
Paysage vert

 Partir en toute sérénité...

HYPNOSE POUR L'ACCOMPAGNEMENT DE LA FIN DE VIE

Hypnose - accompagnement fin de vie

L’anxiété ou l’angoisse sont fréquentes en fin de vie, dans un contexte de vulnérabilité accrue, de peur et de tristesse. Les deux troubles peuvent avoir les mêmes causes (la douleur, les questions existentielles, etc.), mais elles auront une expression différente (crise d’angoisse aiguë ou anxiété). 

Il est fréquent que la personne en fin de vie n’ait pas conscience de son état anxieux ; même en cas de prise de conscience, l’expression des ressentis peut se trouver bloquée par le déni, la honte (d’être faible par exemple) ou la volonté de protéger ses proches, ce qui est souvent difficile à vivre pour la personne en fin de vie et pour ses proches.

 

Les personnes en fin de vie peuvent aussi souffrir d'angoisse de mort, tout comme leurs proches. L'accompagnement par l'hypnose permet alors de soulager ce type d'angoisse et d'aborder plus sereinement leur fin de vie.

 

L'hypnose en phase finale de vie s'avère extrêmement efficace pour soulager les détresses éventuelles, pour diminuer la vigilance de la conscience afin d'atténuer, voire de faire disparaître la perception de la situation vécue par la personne en fin de vie, car cela peut être insupportable.

L'hypnose peut également être utilisée pour accompagner une personne en fin de vie dans une grande relaxation, une visualisation entièrement personnalisée, adaptée à ce qu'elle aime pour que, sciemment ou inconsciemment, elle se situe dans l'environnement qu'elle apprécie plutôt que de rester dans une ambiance de peur, de douleur, de solitude ou de perte des proches.

 

En fait, l'expérience de mort imminente avec l'accompagnement par l'hypnose reste étonnamment similaire à un puissant hallucinogène. L'accompagnement de fin de vie procure une relaxation extrême et profonde qui fait référence à l'état du corps et de l'esprit alors exempts de tension, de stress et d'anxiété.

A la demande de la personne qui va partir ou de ses proches, et grâce à ces séances, les personnes en fin de vie bénéficient d’un accompagnement dans une transe profonde où, progressivement, il leur sera possible de découvrir, palier après palier, les joies et bienfaits de l'hypnose, tant physiquement (relâchement musculaire) que psychiquement (tension nerveuse, peur, etc.).

Mes séances d'hypnoses d'accompagnement de fin de vie transportent la personne dans l'endroit qu'elle aime tant ou dans une situation particulière qu'elle apprécie particulièrement, que ce soit par exemple dans la peau d’un aigle qui vole au-dessus des Pyrénées ou d’un dauphin nageant dans l’immensité de l'océan. C’est la personne ou ses proches qui choisissent… tout reste possible !

L’hypnose offre un cadre confidentiel et confortable dans lequel le corps et l'esprit peuvent être exempts de toute tension et de stress, permettant ainsi à la personne de se détendre et de partir en toute sérénité. Et peut aider la personne à trouver des alternatives au simple fait « d'attendre la mort », avec un sentiment de contrôle, une meilleure estime de soi, une diminution de l'anxiété et de la douleur et tout cela peut lui permettre de parcourir les derniers pas de sa vie avec plus de quiétude.

CONSEILS PRATIQUES POUR GERER LA FIN DE VIE D'UN(E) PROCHE

  • Avant tout, discuter avec l’équipe médicale, afin d’évaluer si des traitements adaptés à la situation sont possibles.

  • Signifier à la personne en fin de vie qu’elle n’est pas seule et proposer une présence tout en respectant ses souhaits éventuels de solitude.

  • Inviter la personne à mettre des mots sur ce qu’elle ressent en la questionnant et en l’écoutant.

  • Rechercher avec elle ce qui peut l’apaiser : contact physique (tenir la main, faire un massage, etc.), même si parfois le contact peut être insupportable, écouter de la musique, méditer, etc.

  • Proposer ou faire appel à mes séances d'hypnose pour que la personne puisse partir en toute sérénité ou pour qu'elle puisse, en fonction de la situation, s'exprimer en toute quiétude afin de l'accompagner au mieux, dans une ambiance des plus apaisantes.

L'hypnose d'accompagnement de fin de vie s’inscrit dans la relation d'accompagnement, hors cadre médical. Elles ne se substituent pas à un acte ou traitement médical, ni à un suivi psychologique. Elles sont complémentaires.

bottom of page